MATERIA CHE DIRIGE LO SPAZIO E IL TEMPO

Mat télescopique, bâches, filet, couvertures

de survie. 3mx4m.

2022

Créer des temps différents avec diverses matières. Ulla von Brandenburg et Lucio Fontana sont des inspirations relativement importantes pour ce travail. Cette série

de drapés montre que nous pouvons imaginer et cultiver un espace grâce au seul pouvoir de notre interprétation des éléments spatiaux. Par le biais d’un espace qui joue directement avec ces matières, différents mouvements se créent développant ainsi plusieurs perceptions. Le temps peut lui aussi être défini par des matières dont la composition et le poids permettront de les voir à des vitesses différentes.

 

La cocarde de ce premier drapeau doré est en réalité le symbole scientifique du soleil représentant alors sa masse et sa luminosité. Les rayons (R☉) de cet astre prévus pour être attiré par cette matière doré reflètent et dégagent une lumière qui danse avec les mouvements du drapeau provoqué par des vents non pas solaires mais bien terrestres. La lumière est un élément présent chez les supporters. Elle peut faire référence aux flammes qui se dégagent de leurs torches marines mais aussi aux éclairages qui mettent en lumière les héros du football qui ne sont pas eux.

 

La seconde réalisation est fabriquée à partir de deux bâches plastiques contre- collées entre elles et renfermant un filet. Ce sont les mêmes filets qui sont présents dans les parcages pour sécuriser le reste du stade du comportement certes abusif mais toutefois folklorique des supporters. Ce filet évoque une grille dont le principe est de graduer l’espace qui nous entoure. Alors mis en mouvement cette grille est ici déliée de ses capacités de conceptions spatiales.

Entailles et perforations - La marque de fabrique de Fontana:

image00046_edited.jpg
page double n et b survol materia 1_edited.jpg
image0001233212_edited_edited_edited_edited.jpg
page double n et b survol materia 2_edited_edited.jpg

24