CERTILOGO

Impression numérique sur textile

2022

 

Cet étendard de deux mètres de hauteur s’inspire de ceux qu’on peut trouver en Angleterre: orientation verticale, impression numérique et longues bandes de tissus aux extrémités pour l’accrocher. Après un scan, cette surface qui est à la base prévue pour encourager un mouvement collectif devient ici personnel et surtout profitable. Ce projet à été imaginé suite au visionnage de Awaydays réalisé par Pat Holden en 2009. Ce film raconte l’histoire de Paul Carty, un jeune issu de la classe ouvrière et vivant à Birkenhead. Son rêve: rejoindre une firm du Tranmere Rovers FC pour devenir casual. Ce mouvement supportériste bien distinguable des autres et qui à pour buts principaux la mode et une recherche de prestance. La violence quant à elle vient en troisième position. À l’origine, le mouvement casual demandait à ses pratiquants qu’ils s’habillent de manière discrète pour échapper aux forces de l’ordre. Le principe de base était donc d’éviter de porter les couleurs de son club de prédilection pour se confondre dans la masse spectatrice. Il est important de souligner cette notion de spectateur car certains casuals iront même jusqu’à se délocaliser dans le stade pour venir se positionner dans les tribunes centrales, là où les places sont bien plus chère que dans les gradins populaires. De ce fait, le casual vient casser cette image du supporter prolétaire, c’est à ce moment là que le sujet de ce projet intervient. Bien que les casuals du film Awaydays s’habillent avec des vêtements au prix plutôt abordables, ce fait deviendra rapidement légende pour être remplacé par des vêtements de grandes coutures, notamment des marques italiennes. C’est à ce moment là que Fred Perry à changer de casquette pour plaire désormais aux adeptes de tribunes et non plus à ceux du tennis. Ces marques de luxes viennent alors accentuer cette idée de vouloir séparer le supporter engagé de sa précarité. Il y a dans le mouvement casual un danger plutôt invisible qui est celui d’une dépendance vis-à- vis d’un objet qui est alors fortement handicapant sur la qualité de vie de la personne en la décontextualisant de sa pratique sous-culturelle.

bache finale montage officiel vrai.jpg

Dirigé vers les caméras de télévisions, ce tissu reprend le visuel présent sur les étiquettes des habits de luxe qui a pour but de certifier l’authenticité des vêtements. Les trois éléments qui sont la précarité, la surveillance et une certaine forme de détresse sont les sujets qui font le chemin de fer de l’oeuvre littéraire de John King, Football Factory.

30